BD Quentin Tarantino, une vie fantasmée et flamboyante

Publié le
Jeudi 22 Septembre 2022
Quentin par Tarantino, d’Amazing Ameziane, Le Rocher, 20,90 euros

Amazing Ameziane n’a pas fini de faire son cinéma. D’abord il s’est attelé à Martin Scorsese pour le récit flamboyant d’une vie sur grand écran. Aujourd’hui, l’auteur de bande dessinée s’attaque au deuxième volet de sa trilogie du septième art. Il met en scène une autobiographie fantasmée et flamboyante de Quentin Tarantino. Dans Quentin par Tarantino, le cinéaste est raconté à la première personne. Le scénario est fouillé, documenté, plein de digressions et fait appel à maintes formes narratives et graphiques. Bichromie, couleur, strips, zoom, mise en abîme recadrent le cinéaste dans son époque. Amazing Ameziane décortique, rêve, analyse et s’en donne surtout à cœur joie. Si bien qu’il est difficile de dissocier le réel de l’imaginaire. De son enfance, élevé par sa mère célibataire, infirmière au caractère bien trempé, Tarantino raconte son compagnonnage avec Curtis, musicien noir et père de ­substitution. C’est de là qu’il tiendrait son sens du dialogue et de la repartie. Très tôt, Quentin Tarantino voit des films, beaucoup de films. Il aime le cinéma à la folie, passionnément. Quand il se lance, il s’inspire de la pop culture, pioche dans des séquences aimées, retravaille des structures empruntées ­ailleurs afin de créer son propre univers. « Sky is the limit » (tout est possible), disent les Américains. Et Tarantino croit en sa bonne étoile. Des rencontres avec Roger Avary, Tony Scott, Robert Rodriguez puis Harvey Keitel lui permettent de grandir et de s’imposer pour de­venir cinéaste. Non seulement Amazing Ameziane décrypte l’arrière-plan de chaque film, mais il le saupoudre d’anecdotes savoureuses. Uma Thurman, Ennio Morricone, Samuel L. Jackson, Tim Roth, John Travolta, Pam Grier, Brad Pitt, Leonardo Di Caprio, Spike Lee, Stanley Kubrick, Sergio Leone, Bruce Lee et même l’ignoble Harvey Weinstein s’affichent au générique. On a connu pire comme distribution. D’autant que la liste n’est pas ex­haustive. Amazing Ameziane livre une BD à grand spectacle, digne d’un film de Tarantino.

Plus d'articles sur les sujets qui vous intéressent : 
Quentin Tarantinobande dessinée