Reza Shahabi

Publié le
Vendredi 17 Juin 2022
Amnesty international

Reza Shahabi, membre de la direction du syndicat des travailleurs de la compagnie de bus de Téhéran et de sa banlieue (Sherkat-e Vahed), arrêté le 12 mai dans la capitale iranienne, a entamé une grève de la faim le 14 juin. Il entend protester contre la prolongation d’un mois de sa détention. Dans un appel télé­phonique qu’il a été autorisé à passer à sa famille, il a fait part de sa détermination. « Je suis arrivé en prison verticalement, et s’il le faut j’en sortirai horizontalement pour aller au cimetière. » Il a également indiqué qu’il s’est évanoui à plusieurs reprises lors d’interrogatoires musclés et que les conditions de détention sont très difficiles. Les autorités reprochent à Reza Shahabi ses activités syndicales et sa rencontre avec deux syndicalistes français, eux aussi emprisonnés.

Plus d'articles sur les sujets qui vous intéressent : 
Irangrève de la faimRépression antisyndicalehomme ou femme du jour