brexit

À Bruxelles, tout le monde incite les Britanniques à ne pas perdre plus de temps. AFP
-
«	Le grand danger est de suivre pour la pêche le même chemin que celui de l’agriculture dans les années 1960, avec une course au gigantisme et une réduction du nombre de pêcheurs.	»
Le 22 octobre, le premier ministre aux Communes a cru à la victoire, mais les parlementaires allaient immédiatement le lâcher. AFP
Le 19 octobre, dans le centre de Londres, des milliers de manifestants défilent pour demander un deuxième référendum sur le Brexit. Niklas Halle’n/AFP
Le premier ministre Boris Johnson et le président de la Commission Jean-Claude Juncker, le 17 octobre, à Bruxelles. Kenzo Tribouillard/AFP

Pages

×